Organisation des études

ANNÉE 3

dna art

L'option art s'adosse au champ de l'art contemporain dans toute la diversité formelle, conceptuelle et géopolitique où il se produit. L'enseignement privilégie l'ouverture culturelle qui permet à l'artiste d'interagir avec le monde par les moyens de la création. Fondé sur la pédagogie de projet et la collégialité, l'enseignement progresse par la dynamique créée entre les savoirs théoriques, les apprentissages méthodologiques et disciplinaires et la relation concrète avec les artistes et acteurs socio-culturels.

Il permet peu à peu à l'étudiant de définir, dans une relative autonomie, ses propres objectifs et protocoles de travail. Puis, l'étudiant s'engage à développer sur deux années de Master un travail de recherche continu qu'il mène jusqu'au diplôme. En dialogue permanent avec l'équipe enseignante, à la faveur des rencontres avec des artistes invités, l'étudiant se prête à l'exercice d'analyse critique de son travail. L'équipe, sur un mode collégial ou individuel, programme en synergie avec les axes de recherche ou les thématiques repérées dans les travaux en cours, des ateliers de recherche et création, des séminaires, des journées d'études, des expositions, de sorte à tisser une relation étroite entre pratique et recherche artistiques, au profit du développement critique de l'étudiant.

les enseignements

semestre 5

UE1 — MÉTHODOLOGIE, TECHNIQUES ET MISES EN OEUVRE TOTAL ECTS 12
Dessin — Delphine Mazur 2
Volume — Claude Cattelain 2
Couleur/Espace — Nicolas Guiet 3
Image photographique — Alexandre Perigot 2
Vidéo — Christl Lidl 3
UE2 — HISTOIRE, THÉORIE DES ARTS ET LANGUE ÉTRANGÈRE TOTAL ECTS 8
Histoire et théorie de l’art — Christophe Leclercq 2
Philosophie — Ludovic Duhem 2
Ateliers d’écriture — Christophe Leclercq 1
Écrits & Théories — Structure Bâtons 1
Actualité de l’art et du design en anglais — Stéphanie Mahieu 2
UE3 — RECHERCHES PERSONNELLES PLASTIQUES TOTAL ECTS 6
Suivi du projet personnel — Christl Lidl, Alexandre Perigot, Claude Cattelain, Nicolas Guiet 2
ARC (2 au choix) 4
BILAN TOTAL ECTS 4

semestre 6

UE1 — MÉTHODOLOGIE, TECHNIQUES ET MISES EN OEUVRE TOTAL ECTS 4
Couleur/Espace — Nicolas Guiet 1
Image photographique — Alexandre Perigot 1
Vidéo — Christl Lidl 1
Edition / conception — Structure Bâtons NC
Volume — Claude Cattelain 1
UE2 — HISTOIRE, THÉORIE DES ARTS ET LANGUE ÉTRANGÈRE TOTAL ECTS 5
Écrits & Théories — Christophe Leclercq 1
Histoire et théorie de l’art — Christophe Leclercq 1
Philosophie — Ludovic Duhem 1
Actualité de l’art et du design en anglais — Stéphanie Mahieu 2
UE3 — RECHERCHES PERSONNELLES PLASTIQUES TOTAL ECTS 4
Suivi du projet personnel — Delphine Mazur, Christl Lidl, Claude Cattelain, Nicolas Guiet 4
DIPLOME : DNA option art TOTAL ECTS 15
STAGE TOTAL ECTS 2


dessin

Delphine Mazur

Objectifs
Le dessin est un réel laboratoire de création étroitement lié à toutes les disciplines et à tous les supports. Il peut être autonome ou faire partie d’une étape d’un processus créatif. Il n’y a pas de dessin sans desseins et pas de dessin sans désir.

Enseignement
L’étudiant analysera et examinera ses expérimentations et recherches menées en 1er cycle afin de développer et formuler un travail en dessin. Comment informer et éclaircir ses projets personnels  par le biais du dessin ? Utiliser le dessin comme véhicule d’information et synthèse des projets menés au 1er cycle et interroger son mode et son statut. Créer un langage visuel.

Méthode
Cours magistraux. Présentation de textes
Dans un premier temps, distinction des langages du dessin et leur représentation par la synthétisation et analyse des recherches/projets sous forme de journal de bord.
Dans un deuxième temps intégration et articulation des visuels et expérimentations dans les propositions plastiques.

Évaluation
Implication, compréhension du sujet, qualité du travail, contrôle continu. Accrochage des travaux et entretiens
Calendrier et progressivité : Semestre 5 : Analyser, synthétiser, formuler, développer sa capacité d’adaptation par rapport aux outils et au sujet.
Semestre 6 : Formuler des questionnements plastiques au- delà des questions techniques.
Objectifs par étape, par semestre :
Semestre 5 : Comprendre les différentes acceptions du dessin. Prise de position sur le travail engagé.
Semestre 6 : Communiquer ses intentions et développer son regard formel et critique.

volume

Claude Cattelain

Objectifs
Gagner une autonomie créative et une capacité à s’emparer des questions contemporaines. Cultiver une nécessité de plus en plus impérieuse de s’investir pleinement dans ses propres projets mais aussi dans des projets collectifs. Mettre à profit l’expérience acquise des outils de l’école mais aussi tisser peu à peu des liens avec l’extérieur.

Enseignement
Il s’agit de créer un espace et un temps où se développe la capacité à provoquer des situations, à porter des projets singuliers dans ou en dehors des murs de l’école, en privilégiant la souplesse d’utilisation des matières, mais aussi des autres médias qui frôlent l’immatériel (vidéo, performance, son, exposition…).

Méthode
Au début de chaque semestre chaque étudiant(e) est invité(e) à réfléchir sur une thématique commune qu’il doit réussir à transfigurer pour développer son projet dans la continuité sensible des pistes ouvertes de la deuxième année.
Les attitudes et les formes les plus contemporaines sont encouragées dans des projets qui allient travail d’atelier au sein de l’école et médiation de l’œuvre dans le cadre de projet(s) d’exposition(s) à l’extérieur de l’école, avec des modalités à réinventer.
L’étudiant(e) est encadré(e) et encouragé(e) dans la préparation d’un portfolio récapitulatif (dans le sens large du terme : édition ; vidéo ; cd …) retraçant son parcours, et donc basé sur les travaux des trois premières années.
Tout le processus d’accompagnement de l’étudiant(e) est basé sur une méthodologie qui favorise l’émergence d’une autonomie artistique par une souplesse du processus de création où l’expérimentation reste la base.

Évaluation
Contrôle continu,
assiduité, motivation,
capacité d’expérimentation,
qualité et pertinence des rendus,
force de proposition,
engagement dans les projets collectifs.
capacité à créer des liens avec l’extérieur.

couleur/espace

Nicolas Guiet

Objectifs
Replacer les questions abordées lors des années précédentes dans des préoccupations personnelles. Engager le travail par un axe décidé, en regard des productions antérieures.
Capacité à évaluer les habitus d’une pratique personnelle à la faveur d’un paramètre circonscrit. Aptitude à intégrer une dimension expérimentale dans un processus créatif. Savoir distinguer et qualifier la position de la couleur dans sa démarche artistique.

Enseignement
Cours pratique, expérimentations personnelles et collectives.
Un regard est porté sur la pratique personnelle de l’étudiant et la pertinence de l’extrapolation de la couleur en son sein.
Suivi individuel et discussions collégiales.

Évaluation
Contrôle continu, rendu, présence physique et intellectuelle, implication dans le projet, singularité et pertinence dans l’approche.

image photographique

Alexandre Perigot

Objectifs
Appréhender les questions inhérentes au commentaire, explorer les rapports texte-image, pour la production d’un projet personnel articulant les enjeux des mots et des images.

Méthode
Conjointement à un apport théorique concernant les œuvres d’art conjuguant image et texte, il sera demandé de produire un corpus d’images photographiques et de les agencer en miroir avec la production d’un commentaire.

Évaluation
évaluation continue, assiduité et engagement personnel

Calendriers et bibliographies éventuelles :
Michel Foucault « des mots et des choses »
Goethe « affinités électives »
Jenny Holzer,
Hans Haacke,
Joseph Kossuth,
Jean-yves Jouannais « encyclopédie des guerres »,
Dector et Dupuy,
Sophie Calle.
Roland Barthes.

vidéo

Christl Lidl

Objectifs
Mise en place d'un positionnement critique des enjeux de l'image audiovisuelle. Initiation à l'art numérique et à ses enjeux.

Enseignement
L'image audiovisuelle est abordée dans la pluralité de ses langages et de ses techniques. L'étudiant(e) est amené(e) à interroger le médium en regard du sujet qu'il traite. Les dispositifs qu'il élabore visent à une première prise de position et à l'émergence de sujets et de productions audiovisuelles qui vont constituer les prémisses de sa recherche personnelle. La production est mise en regard de l'actualité de l'art numérique et de ses enjeux.

Méthode
Sur base d'une thématique donnée, l’étudiant(e) propose un/des projets vidéo dont l'approche dialogue avec les sujets esthétiques et sociétaux qui le préoccupent. Il, elle, aborde le médium vidéo comme un langage dont la mise en oeuvre incarne le sujet qu'il traite. La production et ses expérimentations sont mises en regard d'oeuvres de référence de l'histoire de l'art vidéo et de l'actualité artistique des oeuvres numériques qui partagent les mêmes enjeux. L'étudiant(e) réalise à l'issue du semestre une/des fiches de présentation de son ou ses projets pouvant servir à la candidature pour un festival, une programmation vidéo. Il ajoute aux éléments descriptifs et techniques, les références des oeuvres qui ont nourri son/ses projets.

Évaluation
Capacité à élaborer un projet et à le présenter. Régularité dans le développement des phases de travail. Richesse des expérimentations et qualité de la finalisation de la production. Capacité à poser un regard critique sur la production réalisée et à l'articuler à des références artistiques.

histoire et théorie de l’art

Christophe Leclercq

Objectifs
Se situer dans le champ de la création contemporaine par l’acquisition d’une culture historique, théorique et critique approfondie dans le champ des arts contemporains.

Enseignement
Ex-position(s)
L’art contemporain se caractérise par une remarquable diversité en termes de pratiques (individuelles ou collaboratives), de médiums (inerte ou vivant), ou encore de lieux d’inscription (in situ, en ligne, etc.). On peut toutefois repérer des prises de positions singulières dans l’art des deux dernières décennies. Une première série de projets prend acte en même temps qu’il interroge le développement des échanges associés à la globalisation et l’infiltration des technologies numériques dans notre vie quotidienne, qui participent ensemble d’une modification en profondeur de notre relation au temps (accélérer/ralentir), à l’espace (local/global), à soi-même et aux autres (identités/collectifs), comme de notre accès aux savoirs (mémoire/oubli). D’autre part, le “retour du réel” est de plus en plus manifeste dans des projets artistiques qui, parfois en dialogue avec différentes sciences humaines et sociales, se confrontent à des sujets de société comme le genre, le décolonial, la crise écologique, les migrations etc. A l’écoute de l’actualité des expositions d’arts contemporains, on s’efforcera ainsi de naviguer entre différentes lignes de tensions qui traversent ainsi le contemporain - art et/ou sciences, art et/ou activisme, etc. -, à travers notamment la notion d’exposition, étudiée en tant que médium d’investigation privilégié par certain.e.s artistes et commissaires, mais également abordée comme condition contemporaine de mise en visibilité plus en plus partagée par nos contemporains (exposer/s’exposer).

Méthode
Cours magistral, débats.

Évaluation
Chaque semestre donne lieu à une évaluation finale, écrite (S1) puis orale (S2). L’assiduité et la participation aux enseignements font également partie des éléments évalués.

philosophie

Ludovic Duhem

Objectifs
Approfondissement des connaissances en philosophie et en esthétique appliquées à une thématique générale liée aux enjeux de la pratique en art et design (premier semestre). Rendez-vous individuels autour de la thématique du diplôme de DNA au 2e semestre.

Enseignement
Le cours de philosophie a pour objet d’approfondir les connaissances en philosophie et en esthétique à travers des thématiques précises qui nécessitent de mobiliser différentes disciplines des sciences naturelles et des sciences humaines tout comme différents domaines de l’art et du design. Il est plus précisément question de développer une réflexion élaborée dont la thématique est définie en relation avec l’actualité philosophique et les enjeux contemporains de la pratique en art et en design. Cette année, la question de la responsabilité dans la création sera posée, responsabilité esthétique, éthique, sociale, écologique et politique.
Le second semestre est réservé quant à lui à des rendez-vous individuels pour apporter des éléments philosophiques au positionnement et à l’inscription culturelle du projet de diplôme.

Méthode
Projets et rendez-vous individuels

Évaluation
Mode : contrôle continu, participation, qualité du contenu
Critères : présence, ponctualité, autonomie, connaissances et qualités de réflexion

ateliers d’écriture

Christophe Leclercq

Objectifs
Capacité à formuler les fondements et les perspectives du projet personnel de l’étudiant.
Être à même de formuler un questionnement lié à son travail plastique, portant également sur d’autres œuvres que la sienne.

Enseignement
Le cours invite les étudiants à réexaminer les expérimentations et recherches menées en 1er cycle. C’est à l’occasion de rendez-vous collectif et individuel que les étudiants échangeront autour de leurs réalisations plastiques et leurs intentions de développement, dans la perspective d’une publication. L’engagement de l’étudiant dépassera le seul temps des rendez-vous ; devenant une démarche personnelle de fond et annonçant la structure d’une pensée développée en 2ème cycle.

Méthode
2h tous les 15 jours en alternance avec “Atelier d’écriture”, séances individuelles et collectives, positionnement dans un contexte culturel identifié, encadrement de l’étudiant tant dans la méthodologie de son projet que dans l’écriture, l’argumentaire et la finalisation du livret “Écrits & Théorie”. Ce livret recense les productions écrites (critiques d’exposition, prises de notes diverses, commentaires d’oeuvres, etc.) réalisées depuis la propédeutique, en articulation avec des illustrations correctement légendées, et une bibliographie. Il rejoindra la collection “E&T” conservée dans la bibliothèque de l’ESAD. Il est présenté lors des épreuves du DNA (Diplôme National d'Art).

Évaluation
Contrôle continu, singularité de la démarche, aptitude à étayer la recherche par une documentation adéquate, qualité d’écriture et de mise en forme. Assiduité, participation, respect des délais, autonomie.

écrits & théories

Structure Bâtons

Objectifs
Au 2ème semestre, en relation avec l’atelier “Écrits & Théories”, les étudiants éditeront un livret qui rejoindra la collection “E&T” conservée dans la bibliothèque de l’ÉSAD. Il est présenté lors des épreuves du DNA (Diplôme National d'Art).

Enseignement
Il est question d’ouvrir la possibilité d’expérimenter et de se former à différents champs du design graphique et ainsi d’affiner un travail autonome aidant aux injonctions des différents rendus et enjeux pédagogiques des deux cycles et options.
Production — à partir des différents sujets et objectifs des étudiant.e.s, la réalisation d’une preuve de concept (impression, création d’un caractère typographique, d’un site internet, d’un livre, d’un outil de transmission, d’un dispositif, d’une scénographie...) permet d’épauler le développement critique d’une recherche. Ces temps de travail favorisent la finalisation des projets, soutenant ainsi le déroulement des diplômes en arts situés et en design social, les recherches de stage.

Méthode
Ce module laisse une grande place à l’étudiant sur la gestion de ses projets, tout en mettant à sa disposition différentes ressources méthodologiques et pratiques. Les échanges de compétences et la collaboration inter-apprenants sont fluidifiés, permettant ainsi d’aborder les processus créatifs comme une proposition personnelle intégrée à un faisceau d’observations collectives.

Évaluation
Contrôle continu, singularité de la démarche, aptitude à étayer la recherche par une documentation adéquate, qualité d’écriture et de mise en forme. Assiduité, participation, respect des délais, autonomie.

actualité de l’art et du design en anglais

Stéphanie Mahieu

Objectifs
Accéder à une pratique de la langue anglaise la plus naturelle et contextualisée possible, au travers de l’étude active de l’actualité de l’Art et du Design en anglais. Une attention particulière est accordée aux compétences communicationnelles, en tenant compte du niveau de chacun.e. L’objectif principal pour les étudiant.e.s est d’être capable, lors des workshops et projets à l’étrangers, de présenter son travail en anglais de manière efficace et compréhensible à des interlocuteurs non-francophones.

Enseignement
Les cours d’anglais à l’ESAD consistent en des cours d’actualité de l’art et du design enseignés en anglais plutôt que des cours de grammaire anglaise. Ils sont inspirés de la méthode CLIL (Content and Language Integrated Learning) qui consiste à enseigner une discipline en anglais, en combinant apprentissage linguistique et apprentissage de disciplines spécifiques.
En suivant ce principe, les cours d’anglais suivent l’actualité internationale de l’art et du design. Il se basent sur une combinaison de lectures commentées d’articles issus des pages art et design de journaux et revues généralistes (tels The Guardian, The New York Times, The Atlantic) et spécialisés (tels ArtNews, Artdaily, Dezeen, CityLab, DesignIndaba…), de visionnage de documents audiovisuels, d’écriture de textes et de prise de parole devant la classe sous forme d’exposés, de performances, voire de l’organisation et de la prise en charge d’une séance thématique.

Méthode
Chaque séance aborde une thématique distincte, inspirée de l’actualité de l’art et du design dans le monde (expositions, biennales, sorties de livres, de films, …). Elle se déroule selon le même principe : une lecture commentée d’article, complétée par le visionnage d’une vidéo relative au même sujet (en anglais sous-titré anglais), souvent issue du site TED, mais également des films documentaires ou de séries (TateShots, Art21, Série Abstract, BBC Art…). L’un des principes sous-jacents de l’enseignement de l’anglais à l’ESAD est de donner aux étudiants les outils et l’envie de l’auto-apprentissage de la langue, dans la perspective de leur vie professionnelle future.

Évaluation
Contrôle continu basé sur la présentation régulière d’exposés oraux et de travaux écrits tout au long de l’année.

suivi du projet personnel

Christl Lidl, Claude Cattelain, Nicolas Guiet

Objectifs
Développer, formuler et concrétiser le projet personnel de l’étudiant en vue du DNA (Diplôme National d'Art)

Enseignement
Au travers de rendez-vous avec les enseignants et d’accrochages réguliers, l’étudiant bénéficiera d’un encadrement méthodologique dans la mise en œuvre de son projet personnel et d’un accompagnement privilégié. Au semestre6, le temps est donné à l’amorce de la préparation au diplôme. Le travail est regardé comme l’intuition d’une démarche cohérente et un regard critique est porté sur ses productions réalisées depuis la propédeutique. Les exercices d’accrochage tendent à restituer la production de l’étudiant dans sa globalité, à manifester des évolutions, à signifier des partis pris, à susciter l’échange.

Méthode
Outre les rendez-vous et les accrochages, le calendrier est également rythmé par la diplômabilité et la présentation de l’étudiant au DNA ( fin de semestre 6) devant un jury composé de personnalités extérieures.

Évaluation
Contrôle continu, accrochage des travaux et entretiens, motivation, singularité de la démarche, aptitude à étayer la recherche par une documentation adéquate, capacité à l’expression orale, qualité de la monstration et communication du projet lors des rendez-vous et accrochages.

édition / conception

Structure Bâtons

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-