Organisation des études

ANNÉE 2

dna design

L'objectif de l'option design est de former à la création ou la conception d'espaces extérieurs ou intérieurs, publics ou privés, dédiés à n'importe quel type d'activité. Le programme de premier cycle croise les apprentissages et l'acquisition de savoirs spécifiques au domaine pour asseoir un socle de fondamentaux en fin de cycle. L'étude du contexte, le questionnement sur la place de l'usager et les modalités de son inclusion, les problématiques écologiques et sociales, le cadre socio-économique, les notions éthiques s'ajoutent au long des années aux principes de fonctionnalité et esthétique, rudiments du design, et préparent les étudiants au cursus de deuxième cycle.

Depuis 2012, les programmes de recherche ont nourri l'option design de Valenciennes des enjeux d'un design social. Plus précisément depuis 2017, la possibilité d'un design éco-social et la qualification d'un rôle pour le designer dans l'espace public, c'est-à-dire là où se posent les questions d'intérêt commun, structurent l'orientation de l'option. Les propositions pédagogiques (Ateliers de Recherche et Création, séminaires, voyages et journées d'étude, invitations) visent l'étude et la production sur des cas concrets, l'outillage d'une pensée critique, la prise de position, la croisée des disciplines en soutien aux recherches personnelles de l'étudiant. Le « PlexusLab » (atelier de fabrication numérique et laboratoire de prototypage rapide) est développé en collaboration avec l'UPHF (Université Polytechnique des Hauts de France) pour explorer, dans le champ des humanités numériques, les nouveaux outils de conception et leur impact. Il concourt à l'esthétique contemporaine des présentations des projets en design.

les enseignements

semestre 3

UE1 — PRATIQUE PLASTIQUE : MÉTHODOLOGIE DE PROJET, TECHNIQUES ET MISES EN OEUVRE TOTAL ECTS 16
Infographie 2D/3D — Stéphane Dwernicki 3
Dessin d’espace — Axelle Grégoire 3
Matériaux et procédés — Martial Marquet 1
Graphisme 2D — Structure Bâtons 3
Image photographique — Alexandre Perigot 2
Vidéo — Christl Lidl 2
Edition/Conception — Structure Bâtons 2
UE2 — HISTOIRE, THÉORIE DES ARTS ET LANGUE ÉTRANGÈRE TOTAL ECTS 8
Histoire culturelle du design — Elizabeth Hale 2
Théorie du design et ateliers critiques — Antinéa Féron 2
Philosophie — Ludovic Duhem 1
Histoire et théorie de l’art — Christophe Leclercq 1
Écrit et méthodologie — Antinéa Féron 1
Actualité de l’art et du design en anglais — Stéphanie Mahieu 1
UE3 — RECHERCHES ET EXPÉRIMENTATIONS TOTAL ECTS 2
Introduction au projet de design — Axelle Grégoire, Martial Marquet, Stéphane Dwernicki 2
BILAN TOTAL ECTS 4

semestre 4

UE1 — PRATIQUE PLASTIQUE : MÉTHODOLOGIE DE PROJET, TECHNIQUES ET MISES EN OEUVRE TOTAL ECTS 14
Matériaux et procédés — Martial Marquet 2
Programmation hypertexte — Stéphane Dwernicki 2
Dessin d’espace — Axelle Grégoire 2
Couleur/Espace — Nicolas Guiet 2
Image photographique — Alexandre Perigot 2
Edition/Conception — Structure Bâtons 2
Assemblage paramétrique — Stéphane Dwernicki, Martial Marquet 2
UE2 — HISTOIRE, THÉORIE DES ARTS ET LANGUE ÉTRANGÈRE TOTAL ECTS 8
L’(Anti)-Ecole — Elizabeth Hale 2
Théorie du design et ateliers critiques — Antinéa Féron 2
Philosophie — Ludovic Duhem 1
Histoire et théorie de l’art — Christophe Leclercq 1
Écrit et méthodologie — Antinéa Féron 1
Actualité de l’art et du design en anglais — Stéphanie Mahieu 1
UE3 — RECHERCHES ET EXPÉRIMENTATIONS TOTAL ECTS 4
Introduction au projet de design — Axelle Grégoire 2
ARC (1 au choix) 2
BILAN TOTAL ECTS 4


infographie 2d/3d

Stéphane Dwernicki

Objectifs
Initiation à la modélisation 3D sur ordinateur. Appréhender les contraintes des outils adaptés aux objectifs d’un projet. Appliquer une méthodologie en fonction des objectifs recherchés. Découvrir les interrelations entre les profils 2D et leurs projections dans l’espace 3D.

Enseignement
Cet atelier présentera les outils numériques dédiés aux dessins de conception 2D et 3D paramétrique à l’aide d’un logiciel de modélisation. Description de l’ensemble des outils pour réaliser la mise en œuvre d’un projet et identification des différentes phases de conception. Le cours proposera d’intégrer et de différencier deux approches complémentaires du “dessin de conception” et du “dessin de communication”. Le cours permettra aux étudiants d’aborder la notion de modèle et l’approche paramétrique d’un projet. Seront abordées la représentation des vues projetées, axonométriques et perspectives, la maitrise des échelles ou encore la simulation des matériaux et lumières.

Méthode
Par session de 4 heures tous les 15 jours les étudiants seront conduits par étape à représenter un projet volumique plus ou moins complexe en s’appuyant sur son interprétation 2D et sa simulation 3D. La description du projet devra être aussi bien technique que graphique.

Évaluation
Motivation, aptitude à la conceptualisation d’un projet, qualité et exactitude des représentations, pertinence de la progression dans les étapes du travail.

dessin d’espace

axelle Grégoire

Objectifs
Acquisition des outils techniques, des qualités sensibles et des notions nécessaires au développement d’un projet dans le champ du design d’espace (diagnostic et prospective).

Enseignement
Corp(s)(Semestre 3) Il n’y a pas d’espace sans corps, ni de corps sans espace. Celui-ci s’écrit dans la relation que nous avons avec ce qui nous environne. A travers un travail mettant en scène le corps à l’échelle 1, celui du designer mais aussi le corps de l’autre, les étudiants seront confrontés aux notions de mesure, d’ergonomie, de confort, d’hospitalité et de mouvement. Ce cours sera organisé suivant différentes sessions thématiques : (1) Le corps universel vs le corps non-normatif, (2) Le corps libéré vs le corps empêché, (3) La multitude et le mouvement, (4) Le corps augmenté. Chacune de ces sessions donnera lieu à un exercice spécifique et utilisera le dessin comme espace immersif.
Topos (Semestre 4). Les outils de représentation induisent une vision du monde qui va conditionner nos actions sur celui-ci. La pratique du dessin permet dans ce sens une réévaluation et réactualisation permanente du positionnement du designer dans un monde en plein bouleversement. Pour introduire le semestre, il sera proposé aux étudiants un micro-atelier autour de la nouvelle Flatland (Edwin A. Abbott) et du personnage A. Square qui depuis son univers géométrique en 2D (point, ligne, surfaces) découvre l’univers des volumes et s’ouvre à de nouvelles dimensions pour reconsidérer son environnement. Cet exercice introductif libre permettra de travailler ensuite sur les techniques de représentation en 3D et la combinaison des outils de représentation dans un même dessin. Par le relevé, l’analyse, l’extrapolation ou l’imagination, il s’agira de représenter et de documenter des lieux réels mais aussi des projets de papier ou des espaces fictionnels.

Méthode
Ce cours est pensé en support de l’Introduction au projet de Design (S1- corps vs confort). Chaque session de l’atelier est introduite par une présentation thématique de références. Les étudiants travaillent ensuite sous forme de travaux dirigés (TD). Les sessions de TD donneront lieu à un rendu et une évaluation. Tout au long de l’année l’étudiant est invité à alimenter un carnet de croquis hors des temps de cours autour de la thématique « en dehors ».

Évaluation
Contrôle continu, attention et concentration en cours, implication et immersion dans les sujets proposés, restitution du carnet thématique.

matériaux et procédés

Martial Marquet

Objectifs
La matière et sa transformation font partie intégrante de l'acte de créer, ainsi il s'agit dans ce cours de se constituer une culture des formes liées à l'usage d'un ou plusieurs matériaux dans l’art, l’architecture ou le design. L'étudiant.e développera une compréhension élémentaire et appliquée des matériaux qui l'entourent, depuis leur origine naturelle jusqu'à leur mise en œuvre.

Enseignement
S1 (Semestre 1)
texte.
S2 (Semestre 2)
texte.

Méthode
Cours théoriques, travaux dirigés, exposés.

Évaluation
Contrôle continu  - rendus et exposés des travaux.
Calendrier et progressivité : Cours théoriques et Travaux dirigés associés tous, rendu de TD tous les 15 jours.
Objectifs par étape, par semestre : réalisations plastiques
Restitution et archivage : dossier iconographique regroupant les expérimentations réalisées au cours du semestre.

Partenaires : atelier artisanaux et industriels pour visites

graphisme 2d

Structure Bâtons

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

image photographique

Alexandre Perigot

Objectifs
Tout en abordant les aspects techniques de la prise de vue en extérieur l’étudiant.e aura la possibilité de développer une approche théorique et critique du geste photographique via deux exercices intitulés « parlement» et « L’invention de Morel ».

Enseignement
Au premier semestre nous aborderons l’Image d’architecture, comment photographier un lieu bâti et en restituer sa vocation. Étude et développement de l’approche critique de l’image photographique à partir de l’œuvre architecturale de Louis Kahn, Norman Foster, Zaha Hadid……
Au 2ème semestre, c’est le roman fantastique de l’écrivain argentin, Adolfo Bioy Casares, intitulé « L’invention de Morel » et paru en 1940, qui sera prétexte à situer l’acte photographique entre réel et virtuel.

Méthode
Les cours se développent avec une alternance entre cours théoriques et pratiques. L’image photographique, ses mutations et innovations dans un monde saturé d’images, révèlent l’importance de nous (auteur-créateur) situer d’un point de vue critique quant à la production de nouvelles images.

Évaluation
Contrôle continu, aptitude à la conceptualisation du projet photographique, qualité et pertinence des travaux.

vidéo

Christel Lidl

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

édition / conception

Structure Bâtons

Objectifs
Cet enseignement commun aux deux options propose une veille et une expertise en culture visuel. Dans la continuité de la première année, il reste un temps disponible pour l’apprentissage des fondamentaux de la conception et de l'édition.

Enseignement
Une partie du cours est pensée comme un « observatoire des médias », c'est à dire un point de rencontre des cultures de chacun.e pour assurer une transmission aussi large que riche. En se reposant sur la mise en communs des références, la culture éditoriale est pensée de manière transversale, offrant de multiple-connections au sein du domaine plus vaste des arts visuels.
• Cultures et temps médiatiques — à partir de différents exemples et cas d’études en design graphique, ce moment est l’opportunité de comprendre et de mesurer l’évolution et la fabrication de formes graphiques et ainsi de prendre conscience des différentes articulations qui existent entre humain, technologie et graphisme. C’est à travers, les sensibilités et l’implication des étudiant.e.s que cette partie se développe comme un support à l’« observatoire des médias ».
• Outillages — à partir de savoir-faire techniques et artistiques, il sera question de valider les acquis fondamentaux d'une culture visuelles, en fonction des besoins et compétences des étudiant.e.s (apprentissage des logiciels et langages, des règles de composition, des bases de la typographique, des techniques de construction d’images...).

Méthode
Cours pratique proposition d’un sujet annuel, planification des phases.

Évaluation
Contrôle continu, rendus et exposés des travaux.

histoire culturelle du design

Elizabeth Hale

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

théorie du design et ateliers critiques

Antinéa Féron

Objectifs
Doter les étudiants de connaissances sur les différents courants et positionnements théoriques qui structurent le design contemporain. Les ouvrir aux problématiques liées à la conception d’objets (productions, usages, impact environnemental), en examinant, au-delà du fonctionnalisme, leur potentiel discursif. Développer un sens critique, un appétit à la lecture d’ouvrages spécifiques, constituant les outils indispensables à la compréhension du champ théorique du design.

Enseignement
Sem3 : Le cours propose dans un premier temps d’investiguer les différents champs du design. Il en explique les fondements, les définitions, les évolutions, afin de mieux le définir comme domaine scientifique, aux applications multiples (espace, objet, design social, écologique, numérique...)
Sem4 : Le cours s’oriente ensuite sur les croisements entre design et sciences humaines et sociales ; Il relève également l’apport de la sémiotique : la question de la distinction et du rapprochement entre œuvre d’art et de design, de leurs interrelations dans notre société contemporaine notamment en direction des questions environnementales est abordée dans une seconde partie du cours.
Ces études s’accompagnent de lectures commentées de textes de théoriciens du design.

Méthode
Cours magistraux, lectures et analyses collectives (champs historique, anthropologique, sociologique, place des sciences sociales dans le design). Les étudiants recensent ces apports par un travail de compilation, puis de synthèse de leurs notes. Ils mènent en complément, de manière encadrée puis autonome, la production méthodique d’études de textes et constituent un recueil de citations, ils construisent progressivement une bibliographie et explorent dans la construction d’un lexique, les diversités terminologiques dans le champ du design

Évaluation
Contrôle continu et semestriel. Assiduité, participation active aux ateliers théoriques. Capacité de synthèse et analyse. Motivation à la lecture d’ouvrages théoriques.

philosophie

Ludovic Duhem

Objectifs
Initiation à l’esthétique (acquisition des notions et théories fondamentales) et méthodologie d’analyse de texte et de construction d’une réflexion argumentée.

Enseignement
Le cours d’initiation à l’esthétique a pour objet la découverte et l’approfondissement des notions et théories fondamentales relatives au sensible et à l’art :

  • notions : esthétique, beauté, sublime, art, design, perception, imagination, création, production, intention, expression, jugement, interprétation, transmission, culture ;
  • théories : théorie métaphysique, théorie poiétique, théorie phénoménologique, théorie psychanalytique, théorie sémiologique, théorie empirique, théorie pragmatique, théorie critique, théorie sociologique.
    À travers des leçons, des lectures commentées de textes d’auteurs et de débats, il s’agit plus précisément de comprendre les problèmes que pose toute approche théorique du monde sensible, c’est-à-dire en quoi le monde sensible nous force à penser et comment l’art et le design pensent à leur manière.
    Chaque séance de cours est divisée en une partie leçon et une partie méthodologie.

Méthode
Cours, travaux de recherche autonomes (individuels et collectifs), prise de parole

Évaluation
Mode : contrôle continu et examen en fin de semestre.
Critères : présence, ponctualité, autonomie, participation, connaissances et qualités de réflexion.

histoire et théorie de l’art

Christophe Leclercq

Objectifs
Acquérir une connaissance approfondie dans le champ des arts contemporains pour développer ces savoirs dans ses recherches personnelles.
Appréhender les méthodologies de recherche appliquées à l’histoire de l’art, et la théorie critique.

Enseignement
Une approche environnementale de l’art : La conception de l’art se voit profondément modifiée au tournant des années 1960 et 1970, avec le recours à de nouveaux médiums, le développement de pratiques comme la performance, l’installation, l’environnement, l’art vidéo, le protocole et, enfin, le déplacement vers de nouveaux territoires, à l’écart des espaces traditionnellement dédiés à l’art. Parallèlement aux bouleversements historiques, sociaux et économiques que connaît cette période s’intensifient des réflexions sur les relations entre l’art et la vie, sur la place et le rôle de l’artiste en société, et notamment sur l’influence des nouvelles technologies sur notre perception du monde qui nous entoure. Le cours propose de les explorer et à l’appui des nombreux textes théoriques de cette période, et des productions emblématiques résultant de collaborations.
Images, médias, dispositifs : À partir de l’étude d’oeuvres de références, des années 1980 aux années 1990, le cours questionne ce qui a été identifié, à travers les pratiques et théories postmodernes, comme une crise de la modernité en art, dans laquelle se développent la critique institutionnelle, ou encore l’analyse des significations et des dimensions idéologiques de l’information, des médias et de l’industrie culturelle. Les notions de capture et de dispositif y seront centrales pour aborder des propositions aux multiples ramifications techniques et sociales, qui revisitent, pour certaines d’entre elles, des matériaux préexistants (reprise et remédiation).

Méthode
Cours magistraux qui alternent présentation des notions essentielles, des mouvements, courants et figures artistiques singulières, analyses d’oeuvres et études de textes d’artistes et de textes critiques.

Évaluation
Chaque semestre donne lieu à une évaluation finale, écrite (S1) puis orale (S2). L’assiduité et la participation aux enseignements font également partie des éléments évalués.

écrit et méthodologie

Antinéa Féron

Objectifs
S’engager activement dans une pratique régulière et conjointe de l’écrit et l’oral. Apprendre à en maîtriser les formes, questionner leurs interactions et décalages, écarts ou continuités.

Enseignement
Le cours participe à renforcer la confiance des étudiants en leurs capacités d’écriture, en les exerçant à la production de textes, en optimisant leurs compétences rédactionnelles (linguistiques et stylistiques). Il les sensibilise et les entraîne conjointement à une pratique discursive, dans la communication d’un propos connexe ou distinct de l’écrit, étayé par une méthodologie de la recherche documentaire. Enfin l’exercice de ces pratiques examine la transposition des langages, de l’expression plastique à l’expression verbale, et permet de vérifier l’efficacité et la justesse du discours sur les productions.

Méthode
Lectures approfondies de différents textes : écrits d’artistes, d’interviews et conférences en vidéo de designers et théoriciens. Elaboration, en suivi d’ateliers, d’écrits de commentaires et de synthèse, ou descriptifs consacrés au projet Design Collector.Préparation et présentation de problématiques choisies dans le champ du design en corrélation avec les projets, avec support de documents visuels en pdf ; la mise en articulation d’un champ de références et l’initiation à l’analyse amènent de facto l’étudiant à opérer un recul critique sur l’utilisation de la multiplicité des contenus proposés par internet, fréquemment consultés. Activité autonome d’écriture de notes, construction rigoureuse d’un fonds bibliographique personnel et d’un index de textes relevés sur le web.

Évaluation
Contrôle continu et semestriel. Ecrit : élaboration progressive du dossier Ecris et théories et du projet Design Collector - oral : méthodologie de présentation de problématiques, projets, références. Qualité et rigueur de l’expression écrite et orale, d’engagement et de régularité du travail.

actualité de l’art et du design en anglais

Stéphanie Mahieu

Objectifs
Accéder à une pratique de la langue anglaise la plus naturelle et contextualisée possible, au travers de l’étude active de l’actualité de l’Art et du Design en anglais. Une attention particulière est accordée aux compétences communicationnelles, en tenant compte du niveau de chacun.e. L’objectif principal pour les étudiant.e.s est d’être capable, lors des workshops et projets à l’étrangers, de présenter son travail en anglais de manière efficace et compréhensible à des interlocuteurs non-francophones.

Enseignement
Les cours d’anglais à l’ESAD consistent en des cours d’actualité de l’art et du design enseignés en anglais plutôt que des cours de grammaire anglaise. Ils sont inspirés de la méthode CLIL (Content and Language Integrated Learning) qui consiste à enseigner une discipline en anglais, en combinant apprentissage linguistique et apprentissage de disciplines spécifiques.
En suivant ce principe, les cours d’anglais suivent l’actualité internationale de l’art et du design. Il se basent sur une combinaison de lectures commentées d’articles issus des pages art et design de journaux et revues généralistes (tels The Guardian, The New York Times, The Atlantic) et spécialisés (tels ArtNews, Artdaily, Dezeen, CityLab, DesignIndaba…), de visionnage de documents audiovisuels, d’écriture de textes et de prise de parole devant la classe sous forme d’exposés, de performances, voire de l’organisation et de la prise en charge d’une séance thématique.

Méthode
Chaque séance aborde une thématique distincte, inspirée de l’actualité de l’art et du design dans le monde (expositions, biennales, sorties de livres, de films, …). Elle se déroule selon le même principe : une lecture commentée d’article, complétée par le visionnage d’une vidéo relative au même sujet (en anglais sous-titré anglais), souvent issue du site TED, mais également des films documentaires ou de séries (TateShots, Art21, Série Abstract, BBC Art…). L’un des principes sous-jacents de l’enseignement de l’anglais à l’ESAD est de donner aux étudiants les outils et l’envie de l’auto-apprentissage de la langue, dans la perspective de leur vie professionnelle future.

Évaluation

Contrôle continu basé sur la présentation régulière d’exposés oraux et de travaux écrits tout au long de l’année.

introduction au projet de design

Axelle Grégoire, Martial Marquet, Stéphane Dwernicki

Objectifs
Acquisition d’une culture de projet dans le champ du design en relation à un contexte donné. Acquisition des méthodes de conception savoir-faire permettant leur développement dans le travail personnel ultérieur de l’étudiant.

Enseignement
Totems et paysage (semestre 4)- Dans la continuité du premier semestre, cette seconde introduction au projet de design participe à la construction et à la consolidation d’une culture de projet dans le champ du design d’espace en relation avec un contexte donné, celui du bassin minier du Nord-Pas de Calais et de son patrimoine industriel. A partir d’un cahier des charges simple, les étudiants seront invités à réfléchir au rapport d’échelle entre une série d’objets ou micro-architectures et le territoire dans lequel ils s’inscrivent. Ce projet permettra de travailler sur le totem (entre sculpture, architecture et objet) comme marqueur spatial mais aussi dans sa dimension sociale, identitaire et culturelle.

Méthode
Un premier travail de relevé, de recherche documentaire et d’analyse autour d’une série de totems territoriaux permettra aux étudiants de composer un corpus de références (principes constructifs et structurels, silhouette, programme, accès, inscription territoriale). S’en suivra une phase d’expérimentation autour du concept développé par chacun des étudiants à partir du cahier des charges (hauteur maximum, programme et accès). L’accent sera porté sur l’inscription territoriale et le choix d’un ou plusieurs sites. Les propositions seront finalement exprimées en dessin et en maquette (1/50, 1/20...) et également à travers un scénario d’usage lié au choix programmatique.

Évaluation
Contrôle continu grâce au suivi d’atelier jalonné par plusieurs rendus intermédiaires
Implication et appropriation des consignes de l’exercice
Originalité et pertinence des propositions
Mobilisation des acquis sur les modes de représentation au service du projet.

programmation hypertexte

Stéphane Dwernicki

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

couleur/espace

Nicolas Guiet

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

assemblage paramétrique

Stéphane Dwernicki et Martial Marquet

Objectifs
-

Enseignement
-

Méthode
-

Évaluation
-

l'(anti)-école

Elizabeth Hale

Objectifs
L’(Anti)-École est un syllabus d’histoire du design qui se déroule sur deux ans. Il alterne entre un temps de transmission de savoir, de débat, de discussion et de pratique.

Enseignement
Ce corpus s’appuie principalement sur une étude de l’engagement social et politique dans le design, plus spécifiquement sur les initiatives nées au sein des institutions pédagogiques au cours du vingtième siècle. Au cours de la première année, nous aborderons notamment The Black Mountain College, The New Bauhaus Chicago, la Beat Generation, Buckminster Fuller, Drop city et les communautés de contre-culture, The Whole Earth Catalog, World Design Conferences Aspen, Les Black Panthers, le mouvement Crip, Victor Papanek, George Nelson, CalArts Women’s Section et les éditions de contre-culture. Cette étude s’accompagne d’une réflexion collective sur l’école d’art et design comme un lieu de convergence de pratiques, de pensées, de luttes. Nous nous appuierons notamment sur le travail théorique et graphique du sociologue Maurice Stein et son collaborateur Larry Miller (Blueprint for Counter-Education).