Projet pédagogique

les études à l’école supérieure d’art et de design de valenciennes

Les études s’inscrivent dans l’enseignement supérieur et sont dédiées aux métiers de la création, à l’art et au design et à leurs techniques traditionnelles et numériques.

Elles conduisent au Diplôme National d’Art (DNA – 3 ans, valant grade de Licence) et au Diplôme National Supérieur d’Expression Plastique (DNSEP – 5 ans, valant grade de Master) qui offre la possibilité de poursuivre en troisième cycle (post-diplôme, doctorat, DSRA, DSRD) : http://www.andea.fr/fr/recherche/070613-troisiemes-cycles.
Ces études requièrent donc de solides aptitudes, évaluées régulièrement, et un investissement sans retenue, animé par la passion et une avide curiosité artistique et culturelle. L’ésad de Valenciennes est ouverte sur l’activité professionnelle des champs de l’art et du design . Son équipe et son projet procurent aux étudiant.e.s de multiples occasions de rencontres et d’expériences directes en France comme à l’international pour comprendre les mondes de l’art et s’y implanter. Les enseignants et les intervenants sont en majorité des professionnels actifs dans leur discipline.
En DNA l’enjeu est de pouvoir comprendre l’environnement artistique ou les secteurs de la création ou de la culture dans lequel l’étudiant.e souhaite s’inscrire et d’acquérir les savoirs théoriques et techniques s’y rapportant nécessaire à la réalisation d’un projet de création.
L’objectif en DNSEP est d’amener l’étudiant.e à concevoir et mener à bien un projet de création original dans le champ des arts visuels ou du design. Ceci procède de l’acquisition de compétences et de savoirs spécifiques, tels :

  • la maîtrise des étapes de la conduite du projet: conception (recherche documentaire et iconographique, repérages, esquisses), expérimentation (maquettes, modèles, etc), réalisation, évaluation, réception ;
  • la capacité, par la forme et la matière, d’exprimer l’intention de l’auteur au service d’une œuvre ou d’un produit de création; la capacité de faire des propositions singulières ou innovantes;
  • l’appropriation et la mobilisation des connaissances théoriques (philosophie, esthétique, sociologie, histoire de l’art et de l’architecture, histoire des formes et théorie de la couleur, etc.);
  • la capacité et la mobilisation des connaissances scientifiques et technologiques relatives aux techniques (peinture, dessin, sculpture, gravure, photographie, numérique), supports (traditionnels, audiovisuels, multimédias) et matériaux (matériaux naturels ou synthétiques, matériaux et structures virtuels, matériaux avancés de haute technologie) ;
  • la démarche de l’analyse conceptuelle et formelle d’œuvres ou objets de création en l’inscrivant dans un contexte culturel, historique et social ;
  • la maîtrise de différents modes d’expression: expression orale, expression écrite, expression par la création, par l’exposition.

L’École mène de nombreuses actions en faveur du développement de ses relations internationales et incite les étudiants en 2ème cycle à effectuer une mobilité à l’étranger (études ou stage) en bénéficiant d’une aide Erasmus + dans le cadre des accords signés avec des établissements partenaires. La Région Hauts-de-France apporte une aide à la mobilité internationale (bourse Mermoz). D’autres activités pédagogiques (invitations, voyages d’études, workshops) permettent aux étudiant.e.s, de la première à la 5ème année, de considérer l’espace international comme celui de leur future inscription professionnelle.

option art

L’option Art s’adosse au champ de l’art contemporain dans toute la diversité formelle, conceptuelle et géopolitique où il se produit. L’enseignement privilégie l’ouverture culturelle qui permet à l’artiste d’interagir avec le monde par les moyens de la création. Fondé sur l’apprentissage des savoirs et savoirs-faire et de la Culture, l’enseignement progresse par la dynamique créée entre les savoirs théoriques, les apprentissages méthodologiques et disciplinaires et la relation concrète avec les artistes et acteurs socio-culturels. Il permet peu à peu à l’étudiant.e de définir, dans une relative autonomie, ses propres objectifs et protocoles de travail. Puis, l’étudiant.e s’engage à développer sur deux années de Master un travail de recherche continu qu’il mène jusqu’au diplôme. En dialogue permanent avec l’équipe enseignante, à la faveur des rencontres avec des artistes invités, l’étudiant.e se prête à l’exercice d’analyse critique de son travail. L’équipe, sur un mode collégial ou individuel, programme en synergie avec les axes de recherche ou les thématiques repérées dans les travaux en cours, des ateliers de recherche et création, des séminaires, des journées d’études, des expositions, de sorte à tisser une relation étroite entre pratique et recherche artistiques, au profit du développement critique de l’étudiant.e.

option design d’espace/social

L’objectif de l’option est de former à la création ou la conception d’espaces extérieurs ou intérieurs, publics ou privés, dédiés à n’importe quel type d’activité. Le programme de premier cycle croise les apprentissages et l’acquisition de savoirs spécifiques au domaine pour asseoir un socle de fondamentaux en fin de cycle. L’étude du contexte, le questionnement sur la place de l’usager et les modalités de son inclusion, les problématiques écologiques et sociales, le cadre socio-économique, les notions éthiques s’ajoutent au long des années aux principes de fonctionnalité et esthétique, rudiments du design, et préparent les étudiant.e.s au cursus de deuxième cycle. Depuis 2012, les programmes de recherche ont nourri l’option design de Valenciennes des enjeux d’un design social. Plus précisément depuis 2017, la possibilité d’un design éco-social et la qualification d’un rôle pour le designer dans l’espace public, c’est-à-dire là où se posent les questions d’intérêt commun, structurent l’orientation de l’option. Les propositions pédagogiques (Ateliers de Recherche et Création, séminaires, voyages et journées d’étude, invitations) visent l’étude et la production sur des cas concrets, l’outillage d’une pensée critique, la prise de position, la croisée des disciplines en soutien aux recherches personnelles de l’étudiant.e. Le “PlexusLab” (atelier de fabrication numérique et laboratoire de prototypage rapide) est développé en collaboration avec l’UPHF (Université Polytechnique des Hauts de France) pour explorer, dans le champ des humanités numériques, les nouveaux outils de conception et leur impact. Il concourt à l’esthétique contemporaine des présentations des projets en design.